Les aventures de Miss Catastrophe

Comment j’ai failli rester bloquée à Londres

Hello again! Il y a une semaine je vous faisais part de cette nouvelle série sur le blog : les aventures de Miss Catastrophe. Et comme ça à l’air de vous plaire, je reviens de plus belle avec une nouvelle histoire…

Cette fois-ci nous partons outre-manche, retour sur mon voyage à Londres en février 2014.

C’était la première fois (et loin de là la dernière) que je mettais les pieds dans la capitale anglaise ! Et j’ai tout de suite été charmée. Pour le coup de me souviendrais de ce premier voyage à Londres, car oui j’ai bien failli ne pas pouvoir rentrer en France, je vous raconte comment !

DSCN4933

J’étais partie avec des copains et ce voyage était vraiment extra (et extra fatiguant aussi). On avait un planning journalier :

  • 8h : English Breakfast
  • 9h30-20h : visites dans la ville
  • 20h-22h: dîner
  • 22h-4h/5h du matin : soirée

Autant vous dire qu’on profitait à fond de London night and day.

MERCREDI SOIR 20H

Après une journée de visite, on mange un bon burger au pub O’neils près de la gare de King’s Cross. Puis, on repart dans notre B&B sur Argyle Square pour se préparer à partir en soirée. On prend un peu trop notre temps et on se dépêche ensuite pour aller prendre le métro à King’s Cross St Pancras pour aller danser toute la night. On sort près de Piccadilly et on se dirige vers le Tiger Tiger, un club très touristique du centre de Londres. En arrivant, comme on s’y attendait les videurs nous demandent notre carte d’identité. Et là alors que j’avais un tout petit sac à main. Impossible de trouver ma carte. Je sais pourtant que je l’ai prise avec moi car on était sûrs qu’on allait nous la demander. Je sors tout ce que j’ai dans mon sac. Pas de carte d’identité. Comme j’étais la seule, les videurs très gentils nous on quand même laissé rentrer. On a passé une bonne soirée où on a rencontré (comme à chaque fois) des Français et nous sommes rentrés nous coucher à 4h du matin encore une fois.

DSCN4760
Saint Pancras © Cindy C.

JEUDI 8H

Le lendemain matin nous nous levons donc pour l’English breakfast du B&B et je remonte dans ma chambre pour chercher ma carte d’identité partout. Je demande à l’accueil également de l’auberge qui me dit ne rien avoir retrouvé. Mes copains partent donc pour une nouvelle journée de visite pendant que je retrace le chemin inverse de ma soirée d’hier. Je retourne à la station de métro Saint Pancras et je vais aux objets trouvés demander s’ils n’ont pas retrouvé une carte d’identité française. Le Monsieur me dit que oui et me tends la carte. Je regarde cette carte appartenais à un certain David. Donc David si jamais tu as perdu ta carte d’identité à Londres en février 2014, elle a été retrouvé dans le métro et est maintenant aux objets perdus de la station de Saint Pancras. Bref, sinon pas d’autres carte française. Je retourne alors sur mes pas.

DSCN4803

Je me rends au pub où nous avons mangé la vieille. Je demande aux serveurs s’ils n’ont pas retrouvé une carte d’identité française, ils me disent que non. Mais les serveurs supers serviables (sans jeux de mots) m’indiquent comment faire lors d’une perte de carte d’identité. La serveuse me dit d’aller faire une déclaration de perte au commissariat. La super serveuse m’indique donc le commissariat le plus proche et je m’y rends.

Une fois arrivée dans la rue indiquée, je fais des aller-retour et ne vois pas le commissariat. Je commence à me dire que je vais aller chercher un autre commissariat et je tombe enfin dessus. Le commissariat de police de Holborn était un peu caché. Bref, je rentre et patiente. J’explique ensuite mon problème (Dieu merci je parle bien anglais et on se comprend très bien). En quelques minutes la commissaire me donne un papier et m’indique où est le consulat français car je dois m’y rendre pour qu’ils me fassent un papier pour pouvoir rentrer en France, car oui je devais rentrer le lendemain ! J’étais donc un peu stressée de devoir rester dans ce pays de la gelée et des fans d’Elizabeth. Pendant ce temps là, mes amis étaient toujours en train de flâner dans les rues de Londres.

DSCN5023
National History Museum (en face du consulat de France) © Cindy C.

C’est le début d’après-midi, dans 24h je prends le train pour rentrer à Paris mais je sais que je ne passerais pas la douane sans ma carte d’identité. Je prends le métro jusqu’à South Kensington Station, prends un sandwich en chemin et arrive devant le consulat de France. L’avantage dans tout ça c’est que je connais bien Londres et que je sais maintenant où se trouve le consulat français en cas de problème (devant le National History Museum) ! Je me trouve devant la porte du consulat lorsqu’on me demande une pièce d’identité pour pouvoir rentrer. Je leur explique donc que j’ai perdu ma carte d’identité en fait et que c’est pour ça que je suis ici. Je n’ai pas de passeport. Je fouille… Ah j’ai pris mon permis de conduire avec moi ! Pour quelle utilité ? Je ne sais pas mais ce bout de papier rose m’a sauvé la vie. En effet, il me laisse rentrer en prenant mon identité depuis mon permis français. J’attends ensuite des heures avant mon tour… C’était les plus longues minutes de ma vie, surtout quand je pensais à mes copains qui devaient s’amuser et découvrir plein de choses de la capitale anglaise. Mon tour arrive, je passe j’explique la situation. On me fait remplir un papier. Il faut que je paye et fasse des photos d’identité pour pouvoir refaire ma carte. Le Monsieur du consulat m’indique un endroit pour faire des photos d’identité : la station de métro d’à côté. J’y retourne donc et prends des photos pour £5. Retour au consulat mes photos à la main et cette fois-ci, j’attends beaucoup moins. Je repasse avec le même Monsieur et je n’ai plus qu’à payer 85€ et signer les papiers. Je peux enfin passer la frontière pour rentrer en France demain grâce à ce papier ! Je fais très attention à ne pas le perdre jusqu’à demain.

Je me sens soulagée de pouvoir rentrer, un peu bizarre d’avoir passé presque une journée entière à faire des papiers. Je rejoins alors mes amis au Borough Market et leur raconte mes péripéties et eux me font à leur tour part de leur passionnante journée ! Ils ont visité le Tate Modern et ont bien rigolés. Je suis un peu jalouse, je voulais trop visiter ce musée. Mais après être arrivée après la fermeture en 2015, j’ai enfin réussi à le visiter durant mon séjour en 2017 !

DSCN5042
Petit tour à Hyde Park quand je sais enfin que je vais pouvoir rentrer en France !

VENDREDI 15H

L’heure du départ a sonné ! Les bagages sont prêts. Je vérifie et revérifie que j’ai bien mon autorisation de sortie du territoire avec moi. On se dirige à la gare de Saint Pancras pour prendre l’eurostar direction Paris. Un petit stress monte en moi lorsque j’ai dû passer la douane, qui m’ont laissé passer sans soucis quand je leur ai montré le papier. Le retour s’est fait sans problème. C’était un super voyage malgré cette péripétie !


A savoir :
  • Si vous avez perdu votre CI dans un pays étranger, la première étape : déclaration de perte au commissariat puis autorisation de sortie du territoire au consulat français
  • Refaire sa carte d’identité coûte 85€
  • La photo d’identité que j’ai prise dans le métro de Londres est toujours ma photo sur ma carte d’identité actuelle

Et vous, vous est-il déjà arrivé de perdre vos papiers dans un pays étrangers ? Comment avez-vous fait ? Racontez-nous !


 

Keep traveling & enjoy my blog!

xoxo

signature2

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s