Mon week-end basque

Le pays basque avec ses plages, ses surfeurs, ses maisons colorées, sa côte, sa gastronomie… ça fait rêver ! Fin août, je suis partie sur un coup de tête en amoureux visiter cette région entre montagnes et océan. Malheureusement, il a fallut que l’on tombe sur le seul week-end pluvieux de l’été dans le sud. Mais petits résistants que nous sommes, on ne craint pas la pluie, même si celle-ci a parfois un peu « gachée » notre week-end. Je vous raconte notre périple.

1/ Bayonne

Première étape direction Bayonne ! On quitte notre chère ville de Toulouse le vendredi soir après le travail pour se diriger vers l’Ouest. On utilise bien sûr notre ami Blablacar qui nous a trouvé de sympathiques compagnons de route pour le trajet de 2h40.

bayonne-centre_historique-20130811

Une fois arrivé sur place, nous sommes accueilli par notre hôte Airbnb , Nicolas (réservé à la va vite) qui nous laisse son appartement pour la nuit à côté de la gare de Bayonne. Une amie de la région nous rejoins et nous partons dans le pub irlandais le Katie Daly’s ! Très bonne ambiance dans ce pub situé en face du pont des drapeaux (je ne connais pas le nom de ce pont mais c’est le premier truc que j’ai repéré dans cette ville). Sur le chemin du retour, après quelques bières et après avoir essayé de deviner à quel pays appartenait chaque drapeau sur ce fameux pont, nous sommes rentrés pour attaquer la journée suivante.

vnive_bu_00_cathedraleLe samedi fût comment dire… pluvieux ! Nous nous baladons dans les petites ruelles de Bayonne nous menant jusqu’à la Cathédrale Sainte-Marie.  La Cathédrale de style gothique est magnifique et imposante. Des expositions d’arts avaient lieu à l’intérieur de la cour de la Cathédrale ce jour là. Côté architecture, les maisons colorées de cette ville lui donne un côté extrêmement chaleureux (même par temps pluvieux) ! Après s’être restauré, nous avons décidé d’aller à un endroit où nous seront abrité et notre choix s’est porté sur le musée du chocolat ! Et oui, gourmande que je suis, je ne pouvais pas passer à côté de cette visite avec dégustation gratuite à la fin. Pour 6€, vous découvrez l’histoire du chocolat ainsi que sa fabrication et vous avez une dégustation à volonté et des ateliers pour les enfants (malheureusement j’étais trop grande). Nous n’avons pas choisi le bon jour (encore une fois) car le samedi les chocolatiers de l’atelier du chocolat ne travaillent pas. Je vous conseille donc de visiter ce musée du lundi au vendredi car on les voit en direct en train de fabriquer du chocolat de Bayonne. Après plus d’une heure de visite mais surtout de dégustation… on reprend la voiture direction le Sud !

 

2/ Saint Jean De Luz

On roule donc sur la côte atlantique en direction du sud et on décide de s’arrêter à Saint Jean De Luz. On est arrivé en à peine une demie-heure de trajet et on a trouvé la plage très facilement. Malheureusement avec cette pluie, nous ne nous sommes pas baignés même si l’envie était forte. Nous avons opté pour l’option parapluie et k-way et avons marché le long du sentier du littoral. On se retrouve en hauts des falaises face à l’océan. La vue sur la baie de Saint Jean De Luz portant jusqu’à la frontière espagnole était magnifique. La sensation et les paysages étaient incroyables, à couper le souffle. Puis on redescend doucement en faisant attention de ne pas glisser (ça a failli arriver plusieurs fois). On dit aux revoir aux surfeurs et on remonte dans la voiture pour suivre l’éclaircie de soleil entre ces nuages que l’on a vu en direction du sud.

img_20160821_111529

Ma magnifique photo de Saint Jean De Luz sous la pluie

3/ Hendaye

Sur la route, la pluie s’arrête doucement et là on se dit qu’on est samedi il est presque 18h et on ne s’est toujours pas baigné dans l’océan ?! Alors on sort les serviettes de plage et on s’arrête sur la magnifique plage d’Hendaye pour faire un petit plouf dans l’océan. Alors là, on aura bien rigolé parce que je n’ai pas fait ma maligne face aux vagues. A peine arrivée sur la plage, elles m’ont déjà emporté ma tong et mouillé entièrement mon jean (le seul que j’ai prévu pour ce week-end). Moi qui était habituée aux plages de méditerranée, ça m’a bien changé. Donc en mettant nos affaires bien à l’abri, on a sauté dans les vagues même si j’avoue avoir eu un peu peur et qu’elles m’ont emportées plus d’une fois. Ensuite séchage et rhabillage express entre deux voitures car on n’est déjà en retard pour notre deuxième Airbnb qui se situe à San Sebastien, en Espagne.

img_20160820_221449

Photo express de la plage où on s’est baignés avant de partir

4/ San Sebastián

Bon oui Hendaye se situe à la frontière espagnole et on n’a pas mis longtemps pour arriver à San Sebastián mais seulement on a mis 1h à trouver une place pour se garer ! On a ensuite retrouver notre hôte Marcos qui nous accueille chez lui dans un appartement situé près du centre ville mais dans une grande montée ! Alors bon courage pour vos cuisses ! Nous sommes arrivés et sans le savoir le soir même des feux d’artifices était tirés dans la ville. Alors à peine arrivés à l’appartement, nous sommes partis en ville pour prendre un truc à manger para llevar et nous nous sommes posés près du port alors que les feux commençaient déjà. C’était très sympathique, très joyeux dans les rues. Nous nous sommes baladés dans la soirées dans les rues de la vieille ville. Les rues sont très animées, il y a beaucoup de monde, et de bars à cet endroit de la ville. D’ailleurs je me demandais si on était bien en Espagne car on entendait parler français partout ! Puis nous nous sommes dirigés vers la playa de Zurriola (la plage jeune où il y a des surfeurs comme on nous l’a indiqué), il y avait une scène avec un DJ c’était sympa jusqu’à ce que la pluie revienne. Direction l’appartement où nous avons passé une bonne nuit de sommeil (oui ça signifie bonne grâce matinée).

Ambiente de calle en el casco viejo donostiarra Modelos con plano

La parte viaja de San Sebastian

Le lendemain après le merveilleux petit-déjeuner que Marcos nous avait préparé à côté du lit, nous sommes partis visiter le Monte Urgull. Il s’agit d’une grande colline remplie de verdure juste à côté de la vieille ville et du port. Dès notre arrivée, nous avons vu cette statue (je ne sais toujours pas de qui il s’agit) qui surplombe toute la ville depuis le haut de la colline. Notre challenge était donc de monter tout là-haut pour voir ce que ça donnait. Alors oui ça monte, ça muscle les mollets mais pas tant que ça. Je trouve que le parcours se fait rapidement par rapport à d’autres points de vue que j’ai déjà fait dans d’autres villes. D’ailleurs la ville se visite rapidement je trouve. C’est très agréable de visiter San Sebastián. Il y a beaucoup de choses à voir mais tout est à côté et se fait en peu de temps. Du coup pour en revenir à notre colline, nous sommes montés et nous avons eu, d’un côté une superbe vue de la ville avec les montagnes derrière, et de l’autre l’océan Atlantique. De plus, une fois arrivé tout en haut, il y a un musée sur San Senbastián qui est très intéressant et gratuit ! Une fois entrés dans ce musée, on peut accéder à la statue qui surplombe la ville, là où on a le meilleur point de vue.

Monte Urgull rapproché

C’est ce mont là. Magnifique San Sebastián n’est-ce pas ?

Une fois redescendus et après avoir fait le plein de tapas dans la vieille ville, direction la playa de la Concha. Une plage plus familiale et plus tranquille nous a-t-on dit que la playa de Zurriola. Pour moi si ça veut dire qu’il y a moins de vagues, je suis partante ! Malheureusement, il y avait toujours trop de vagues pour moi. Et surtout la marée était montante et n’étant pas habitués, on a failli retrouver nos affaires sous l’eau ! Après la plage, on fait une pause sur la plaza de Cervantes en attendant nos passagers de Blablacar et de repartir direction Toulouse ! (4h de route cette fois mais sans bouchons!)

playa_concha_ssebastian_t2000093a-jpg_369272544

Playa de la Concha avec vue sur le Monte Urgull


Conclusion de ce week-end basque … 

Un week-end chargé mais surtout chargé en émotions. On a vécu de belles aventures (notamment avec les vagues) et sans aucun doute on retournera au Pays Basque. On n’a pas fait les terres et les superbes paysages que l’on peut voir depuis les montagnes. Mais on retournera également à San Sebastián, un gros coup de coeur, malgré le fait que l’on ne comprenne rien au basque. 24h dans cette ville n’était pas suffisant, tellement il y a de choses à voir et à faire. C’est une ville toujours en mouvement et j’adore ça donc à bientôt San Sé !

 

 

KEEP TRAVELING 

& ENJOY MY BLOG !

 

xoxo 

signature2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s