GAROROCK 2016 !

Du 30 juin au 3 juillet, j’ai eu la chance de participer au festival Garorock, qui se déroule dans la jolie ville de Marmande, avec ma copine Cécé !

01024338_ArriveeMarmande_Garorock15_ArthurBresset_LaClef

Je vais alors revenir avec vous sur certains points de ce festival, en parlant des choses que j’ai adoré mais aussi les côtés que j’ai moins appréciés.

Commençons d’abord par parler de l’organisation générale de Garorock. Je mettrai deux points forts à cette organisation : l’application Garorock et le bracelet électronique !

En effet, l’application était parfaite pour nous faire découvrir les artistes, voir la programmation et le plan du site et nous avertir lorsqu’un concert qu’on voulait voir allait commencer. J’ai trouvé l’application vraiment utile, notamment pour le garocash (le fait de recharger son bracelet grâce à un compte) – je vous en parle juste après.

$_35Le bracelet électronique est en fait le pass Garorock que l’on vous remet à l’entrée et que l’on garde tout le long du festival (donc les 4 jours pour ma part). J’ai eu peur de le perdre mais le système pour serrer le bracelet est assez bien fait car on ne peut pas le desserrer. En effet, il a fallut couper pour l’enlever ! Le bracelet est électronique mais passe très bien sous l’eau donc pas de soucis on ne passe pas 4 jours sans se doucher ! Le gros avantage de ce bracelet était surtout le fait de payer avec. J’explique : avant de partir, Cécé et moi, nous sommes créer un compte sur garocash via l’appli et on a pu transférer de l’argent de notre compte bancaire au compte garocash. Une fois le bracelet remis, l’argent est déjà dessus et plus besoin de prendre monnaie ou CB sur nous, on paye avec le bracelet ! Il y a comme des petites bornes où l’on scanne le bracelet à chaque stand et en 2 secondes, c’est payé ! Bien sûr, sur place on avait déjà dépensé tout notre argent mais il y a des bornes pour recharger le bracelet en monnaie ou en CB. Sinon on peut remettre de l’argent via garocash. Une fois le festival terminé, l’argent qu’il nous reste sur garocash nous est retransféré sur notre compte bancaire perso. Capiche ?

garopass01


Maintenant parlons du côté négatif de l’organisation…

De mon point de vue, j’avais lu « alcool autorisé sur le camping » donc oui j’ai emmené une bouteille que l’on m’a prise à la fouille à l’entrée car « oui on a le droit à l’alcool mais pas aux bouteilles en verre« . Je n’ai vu ça précisé à aucun moment, bref. Certains petits malins, on quand même réussit à faire passer leurs bouteilles, bravo!

Côté fouille d’ailleurs, entre le camping et l’entrée au festival, c’était juste atroce. Il y avait parfois jusqu’à 1h de queue pour pouvoir accéder au festival. D’ailleurs 2 fouilles + passer le badge, je ne sais pas si tout cela est bien nécessaire… Ça nous a bien mis en colère parfois, ça nous a fait louper des concerts, mais il y avait souvent une bonne ambiance dans cette foule et ça nous permettait toujours de finir nos verres ! Bref, je pense qu’il y a eu un soucis d’organisation là dessus.

Pins-France-IslandeLe petit point négatif de 2016: oui il y avait la coupe d’Europe de football en même temps que le festival et évidemment oui, la France jouait les quarts de finale contre l’Islande. Je pensais vraiment que quelque chose aurait été organisé sur le festival ou même sur le camping pour le match. En plus, on a entendu dire qu’ils ont diffusé le match pour la dernière coupe du monde. Mais cette année là, rien du tout. On a essayé de se renseigner partout et aucun match diffusé à Garorock ! Alors c’est les bars de Marmande qui ont du se régaler ce soir là car énormément de monde du festival sont sortis pour voir le match dans un bar à 21h le dimanche, nous y compris ! Il y avait une bonne ambiance foot derrière les Bleus et ça faisait plaisir à voir. Donc désolé pour vous Garorock mais vous n’avez pas géré sur ce coup !



Je vais ensuite vous décrire les concerts auxquels j’ai pu assister selon mon ressenti.

Jeudi soir : MUUUUUUSE !!!

muse_800x600Muse : l’euphorie. Le concert était génial. Grosses fans du groupe, Cécé et moi, on a voulu être bien placé, malheureusement ça n’a pas été le cas. Le groupe a assuré, tout était joué à la perfection, le décor et les effets lumineux, etc tout était au top !

13590421_10209869531995657_1112200144015596409_n

I love Muse

Je pense que le groupe a l’habitude que tout soit cadré à la perfection et ça s’est ressenti, aucun dérapage. Niveau foule, c’était chaud. Il y avait bien sûr comme prévu, ÉNORMÉMENT de monde ! Nous n’avons pas pu nous placer devant comme on le voulait. On était plutôt au milieu de la foule mais on a quand même bien vu. Il faut dire que j’étais sur les barrières à côté des ingés sons en fait et heureusement car sinon je ne voyais rien devant moi. Bref, j’ai adoré !

 

Synapson : grande découverte mais en fait re-découverte ! Je ne pensais pas connaître mais en écoutant la musique, je me suis dit « ah mais si je connais en fait » et j’ai beaucoup aimé l’ambiance, les musiques qui rendaient joyeux et faisaient danser les gens. C’était un pur moment de plaisir !


Vendredi : grosse soirée en perspective !

On a entendu Jaine de loin (car on mangeait à ce moment là) mais le public avait l’air chaud bouillant et la meuf avait l’air d’envoyer du lourd sur scène ! La musique nous ambiançait bien depuis notre petite table avec nos frites ! En tout cas, maintenant dès que j’entends une musique d’elle, je me dis « ah elle est trop cool cette musique! »

Lily woods and the prick : Trop bien placé, la chanteuse et les musiciens assurent et sont en communion avec le public. Toujours à nous faire bouger, participer. J’ai trop kiffé ! La musique est top et sur scène ils étaient incroyables ! Merci encore de m’avoir fait vibrer comme ça !

13537519_10209869533035683_4492011854884452420_n

Lily Woods and the Prick – photo prise par Cécé

The Kills : Ah du bon vieux rock à l’ancienne ! J’ai adoré. Malgré leur âge maintenant un peu avancé, ils ont toujours la patate c’est ouf ! Il y avait des bons sons de guitares grinçants, de bonnes percussions rythmées et une bonne voix perçante. Ça fait du bien aux oreilles. Malheureusement, on n’a pas pu voir le concert jusqu’à la fin vu qu’on devait prendre de bonnes places pour la suite…

 

13567341_10209869535435743_8840817796465466566_n

Les Casseurs Flowters – by Cécé

Les Casseurs Flowters : Je les adores mais alors là grande déception! Pas pour Orelsan & Gringe qui ont géré leur show mais alors le public. J’ai détesté les gens. J’ai vu à quel point les gens pouvaient être sans pitié pendant ce concert. On était assez bien placé devant au milieu. Et avant même qu’ils arrivent sur scène ça poussait et partait en pogo dans tous les sens. J’essayais de tenir de toutes mes forces mais c’est pas facile quand tu fais moins d’1m60 et pas beaucoup de kilos contre des mecs baraqués d’1m90 ! Alors j’ai pu voir à peu près les deux premières chansons jusqu’à ce que je me fasse étouffer par la foule. J’ai décidé de m’écarter comme beaucoup de monde car c’était insoutenable. Par conséquent j’ai perdu Cécé, qui elle a perdu sa chaussure pendant le concert ! En m’écartant un peu, j’ai mieux apprécier le concert mais bon je ne les voyaient pas bien j’étais loin! (Merci les écrans) Déçue que ça se soit passé comme ça, j’attendais tellement de ce concert…

Jamie XX : L’ambiance était grave dansante et toute friendly. Je ne connaissais pas mais j’ai trouvé les musiques cools. J’ai aimé dansé sur ses sons avec la foule. Un artiste que j’ai découvert à Garorock et que j’ai apprécié.

Feders : Je trouve que le mec a gravé géré ! Il y avait beaucoup de monde, beaucoup d’ambiance mais les gens étaient cools ! Encore un artiste que j’ai découvert à Garorock même si je connaissais déjà la chanson Goodbye, je ne connaissais pas l’artiste ! Il a repris des rythmes et musiques connues et ça a beaucoup plu !


Samedi : la journée « tranquilou »

Après la soirée du vendredi chargé en émotions et en sonorités, le samedi on n’avait pas d’artistes préférés qu’on voulait absolument voir alors on y est allées en mode « on se prend pas la tête » et ça a bien marché. On a même commencé par un tour d’auto-tamponneuse sur le festival, c’était bien sympa ! Sinon côté concerts et artistes (parce qu’on est là pour parler de ça)

Déjà grosse découverte de M. Bongo au camping ! Oui, car il y avait toujours de la musique au camping et cette après-midi là, on a découvert M. Bongo, et on a bien kiffé ses sons dansants et joyeux ! Vraiment bonne musique d’ambiance !

M83 : Je connaissais déjà, j’aimais beaucoup leurs musiques même si je ne les connaissais pas toutes ! J’ai adoré leur concert, vraiment je me suis laissée emportée dans leur univers et le fait d’être bien placé, bien les voir, avoir des gens cools autour de toi, ça joue énormément. Au top!

The Slaves : Dégoûtée mais par ma faute ! Car on y est allées à la fin du concert de M83 et on n’a vu que 3 chansons de The Slaves et on a surkiffés ! Un son dynamique, rythmé et électrique, c’était un bon cocktail pour nos oreilles amatrices de rock. Les gars foutaient le bordel sur scène, on était sur le côté alors je ne sais pas si c’était en mode pogos devant la scène mais de notre côté ça bougeait bien sans faire chier tout le monde. Bref, j’aurais tellement voulu en voir/entendre plus ! (Une prochaine fois)

The Shoes : Cécé et moi on avait déjà vu un concert de the Shoes à Dijon. On avait aimé leur humour décalé avec leurs images bizarres qu’ils diffusent. La musique est sympa même si c’est un genre spécial il faut aimer. On a bien bougé, on s’est éclatées, c’est le principal!

Flume : alors là c’était le moment Cécé. Je ne suis pas fan de Flume mais je l’entendais crier « Flume Marry Me » haha qu’est-ce que c’était drôle ! J’ai quand même apprécier la musique, on a pas mal dansé aussi. Bon son et bonne ambiance.

Boys Noize : Je ne connaissais pas et comment vous dire … c’était un désastre pour mes oreilles ! J’ai détesté (après chacun ses goûts, ce n’est que mon point de vue). Mais un électro hard moitié techno. La musique me foutait la pression, je ne trouvais pas le rythme, j’essayais de danser pour me réchauffer (car j’étais en short et il était quand même 2h30 du matin!). Bref, maintenant je sais que je n’irai jamais voir cet artiste.

Panda Dub : On n’est pas resté très longtemps car on avait trop froid là ça y est on atteignait le point critique. Donc Panda Dub, ben c’est de la dub comme vous pouvez l’imaginer. N’étant pas une grande amatrice de musique dub, j’ai pas trop aimé mais bon ça s’écoutait toujours mieux que ce qui passait avant ! Hahaha méchante que je suis !

Garorock_2016a


Dimanche : mitigé entre concerts et match

joey-starr-est-revenu-a-garorock-avec-son-groupe-carribean_3922063_1200x800Caribbean Dandee : Trop biiiiien !!! Je ne savais pas que j’allais tant kiffer Joey Starr mais là il m’a fait bouger, danser, sauter dans tous les sens ! On peut dire qu’il sait mettre l’ambiance ce Joey ! Les musiques plutôt rythmées style caraïbes (comme son nom l’indique) mettaient déjà grave l’ambiance. La foule était joyeuse et dansante. Et Joey a fait le show ! Mais THE SHOW! Il nous faisait tout le temps participer en chantant, en nous faisant danser. Sa danse de chez lui soit-disant « à droite, à droite, à droite, à gauuuuuuche! » et tout le monde va dans le même sens après ça court, ça va en arrière, ça se met assis, debout, ça court en avant, etc… Il a fait bouger la foule un truc de ouf! Je ne sais pas comment c’était tout devant mais où on était placé (plutôt milieu) même avec ses mouvements de foule qu’il déclenchait, ça se passait niquel dans la bonne ambiance, c’était parfait ! J’ai surkiffé ce concert alors que je ne m’y attendais pas du tout et j’ai entendu plein de gens dire la même chose ! Et comme disait Joey « faites du bordeeeeel !! »

Le match France-Islande : quarts de finale de l’Euro étant de 21h à 23h. On a loupé quelques concerts que l’on aurait bien aimé voir genre Method Man & RedMan et Savages. Mais bon le 5-2 de la France et l’ambiance qu’il y avait pendant ce match dans le bar et même après au retour sur le festival était au top !

Disclosure : le dernier gros concert à voir ! C’était le feu ! Niveau mise en scène, les effets, la musique, tout était au top ! D’ailleurs un gros coup de cœur pour le chanteur qui était avec eux pour le festival, malheureusement je ne me souviens plus de son nom, mais il est génial! Il a une voix magnifique, chante merveilleusement bien et il fait des longues notes dans les aiguës super dures mais il gère ! Petite déception car ils n’ont pas fait « You and Me » (une de mes préférées) mais Flume l’avait reprise la veille donc bon. Sinon le show était assuré, ils communiquaient avec le public qui ne comprenait rien à l’anglais apparemment mais c’était marrant !

Super concert de Disclosure, j’ai eu du bon son dans les oreilles pour terminer ce festival en beauté !

disclosure-garorock-2016-festival-live-concert

Et bien sûr, sur le chemin du retour après la victoire de la France, on chantait tous des chansons de supporters et la Marseillaise ! L’ambiance en générale était remarquable !



Pour finir, parlons du camping ! 

1599946_camping-1200_800x400

Vue du dessus d’une partie du camping

J’ai passé 4 jours et 3 nuits sur le camping. Premièrement, je suis contente que l’on soit arrivées sur le camping le jeudi soir car on avait le choix de placer notre tente un peu où on voulait car dès le vendredi le camping s’était rempli et les tentes étaient presque les unes sur les autres. Outre le fait que l’on ait très peu dormi durant ces 3 nuits, le camping était sympa. Il y avait toujours une bonne ambiance, ça prenait l’apéro partout avec n’importe qui. On sent bien qu’ici les gens ne se prennent pas la tête ! Tous les après-midi la musique était présente sur le camping. Des DJs et des groupes étaient là sur deux « scènes » différentes et c’était assez sympa. Effectivement, on avait de la musique presque h24 dans les oreilles ! De nombreuses activités ont été organisées sur le camping. On a pu voir des jeux, des glissades sur bâche et un tournoi de foot. En plus des activités organisées, il y avait un grand espace où les personnes pouvaient jouer au foot, au volley ou n’importe quel sport entre elles.

garofoot-03

Garofoot

Fût venu le moment de se nourrir et s’abreuverUne buvette était à disposition ainsi que quelques stands de nourriture : burger/frites, tapas, omelettes, glaces, salades… Il me semble que tous les services proposés étaient de la région. On mangeait donc local. A partir de 14/15h, il y avait énormément de monde aux stands et donc beaucoup de queue. Et il faut aussi avouez que le burger à 8€, c’est un peu excessif. Mais que ce soit sur le camping ou le festival, je trouve que l’on devait dépenser assez cher pour se nourrir (au moins 8€).

Puis en tant que grosses geeks, il a fallût recharger nos portables ! Et là, j’ai trouvé que l’organisation c’était faite un peu « sur le tas ». En effet, seulement 100 batteries portables étaient à disposition pour les 130 000 festivaliers ! En plus, on ne pouvait garder la batterie qu’1h (donc en général on n’a pas la chance de recharger notre téléphone à 100% donc re-belote le lendemain!). La recharge n’était pas gratuite non plus ! Je n’étais pas au courant avant de venir au festival mais il fallait payer 1€ de l’heure. Les organisateurs ont vite vu que ce système n’allait pas, du coup ils ont fait également payer 1€ de l’heure pour faire recharger son portable sur place grâce à des prises USB à disposition. Cependant, il y avait tellement de monde qu’au final on faisait la queue et on allait peut être passer 1 ou 2h après pour pouvoir enfin recharger son téléphone. Bref, je pense que c’est un point qu’il faudrait améliorer pour les prochaines saisons du festival !

Et pour finir, parlons caca… Non je déconne ! Enfin presque. On va parler des toilettes, parce qu’on est comme tout le monde, on y va quand même au bout de 4 jours ! Trêve de plaisanteries, les toilettes était plutôt propres (pas toujours mais la plupart du temps quand même) mais il n’y avait pas souvent de papier. Et on va même pas parler du savon pour se laver les mains après parce que là, j’en ai jamais vu! Pour ce qui est de la douche, il faut dire que je ne m’attendais pas à me doucher dehors avec toutes les filles autour. Heureusement, (un peu pudique quand même) j’avais prévu le maillot de bain. Il y avait pas mal de queue à la douche l’après-midi mais ça tournait assez rapidement je trouve. Les points d’eau se trouvent pour la plupart à l’entrée du camping, même si il y en a d’autres sur la carte, c’était en fait le plus pratique car c’était l’endroit où il y avait tout et donc où l’on passait le plus de temps.



les-20-meilleures-illustrations-seront-recompensees_3515488_1000x500

Voilà pour ce qui est de mon aperçu du festival Garorock 2016 ! Malgré les petits détails d’organisations qui m’ont déplu, j’ai passé un super moment avec une très bonne ambiance tout du long. Les gens sont vraiment adorables. On se fait des potes de concerts, des potes de camping, que l’on ne reverra probablement jamais mais avec qui ont a passé quelques bons moments. J’espère que cet article vous a plu. Si vous y êtes allé, n’hésitez pas à me faire par de vos impressions. Si vous n’y êtes pas allé, vous pouvez commentez quand même. Soyez libres ! Peace ! 

KEEP LISTENING & ENJOY MY BLOG !

xoxo ♫

signature2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s